jeudi 3 octobre 2019

Lefkada / Λευκάδα

Located less than a kilometer from the mainland, Lefkada is placed in the heart of the Ionian islands. With its spectacular beaches, picturesque villages and verdant mountain slopes, this island is inhabited since the Ancient times. During the Middle Ages it is ruled by different powers before being integrated into the Ottoman Empire, and finally into the Republic of Venice in 1684. The Italian influences are still visible here and there, even if Lefkada - once called Santa Maura or Lèucade - became a Venetian territory much later than other Ionian islands such as Corfu. To start our visit, let's begin with the southernmost beach of Porto Katsiki, whose the name can be translated by "goat harbour", because it is said that only goats are dexterous enough to reach the beach. Indeed on this part of the island the sea is framed by breathtaking steep white cliffs, contrasting majestically with the deep turquoise water. In 2015 an earthquake hit the western shore of the island and Porto Katsiki has been consenquently devastated. Four years later, the waves have done their work and the beach has become accessible again. Unlike the neighboring Egremni beach where you can access only by boat, since the trails are still considered too perilous at the time. / Située à moins d'un kilomètre du continent, Lefkada s'étend en plein coeur des îles ioniennes. Avec ses plages spectaculaires, ses villages pittoresques et ses montagnes verdoyantes, cette île est habitée depuis l'Antiquité. Au Moyen-Âge elle passe sous la coupe de plusieurs puissances avant d'être intégrée à l'Empire ottoman puis finalement à la République de Venise en 1684. Les influences italiennes restent perceptibles par endroits, bien que Lefkada - alors appelée Santa Maura ou Lèucade - devient un territoire vénitien plus tardivement que d'autres îles de la Mer ionienne comme Corfou. Pour débuter cette visite de l'île commençons par l'extrême sud avec Porto Katsiki, dont le nom en grec pourrait se traduire par "Port aux chèvres", car il est dit que seule les chèvres sont assez habiles pour pouvoir accéder à la plage. En effet sur cette partie de l'île la mer est encadré de spectaculaires falaises abruptes de roches blanches qui contrastent majestueusement avec les eaux turquoises. en 2015 un tremblement de terre frappe l'ouest de l'île et la plage de Porto Katsiki est lourdement impactée. Quatre ans plus tard les vagues ont fait leur oeuvre et la plage est redevenue accessible. Contrairement à sa voisine, la plage d'Egremni, dont l'accès se fait encore en bateau, les sentiers de randonnées étant considérés comme trop instables pour le moment. 
















Several viewpoints reveal the astonishing beauty of Egremni beach, that became almost wild since its access is strictly limited. Nearby, here and there you can cross countless hillside villages such as Athani. Indeed Lefkada is very mountainous with its highest point, Elati, reaching 1158 m above the sea level while its slopes are covered by pine and cypress forests. Some charming spots are located into the inland valleys such as Karya. Despite a population of just 600 inhabitants, this village is very lively with its main square including several restaurants enjoying the shade of centuries-old plane trees. / On peut observer Egremni grâce à certains points de vue, révélant la spectaculaire beauté de cette plage devenue presque sauvage. Tout près on retrouve de nombreux petits villages perchés dans les collines comme Athani. En effet Lefkada est particulièrement montagneuse avec son point culminant, l'Elati, atteignant 1158 m d'altitude, dont les flancs sont couvertes de forêts de pins et de cyprès. Certains villages situés dans les vallées de montagne à l'intérieur de l'île ont beaucoup de charme, comme Karya. Malgré une population estimée à moins de 600 habitants le village est très vivant avec sa grande place centrale qui compte plusieurs restaurants à l'ombre de platanes vieux de plusieurs siècles. 














On the menu: fried zucchini balls & mint yogurt, baked feta and for the main course, chicken souvlaki and wild boar sausages. And this is just a tiny overview of the immense diversity of Greek cuisine that combines vegetables, meat, fish, seafoods, cheese and other legumes with just the right amount of spices and herbs. Actually, if you pass by Karya I highly suggest a stop at the restaurant Pardalo Katsiki. Heading north, along the coast we finally reach Kathisma, arguably one of the most beautiful beaches on the island. In the middle of the fallen rocks, you can observe the gorgeous white flowers of the rare sea daffodil, known to grow directly into the sand and blooming from August to October. / Au menu: croquettes de courgettes, yaourt à la menthe et feta rôtie au four, suivi d'un souvlaki de poulet et saucisses de sanglier. Voici un mince aperçu de l'immense diversité de la cuisine grecque mêlant légumes, viandes, poissons, fruits de mers, fromages et autres féculents avec une foule d'épices savamment dosées. A Karya je conseillerais d'ailleurs un escale gourmande au restaurant Pardalo Katsiki. En continuant un peu plus au nord, le long de la côte, on arrive sur la plage de Kathisma, sans hésiter l'une des plus belles de l'île. Dans les roches et les éboulis où assez de sable a pu se fixer, on peut avoir la chance d'assister à la floraison du rare lis maritime dont les superbes fleurs blanches éclosent entre août et octobre.








Further north, we finally reach the hillside Monastery of Faneromeni. Built from 1634, it is the main religious center of Lefkada. Even if it suffered from a massive arson during the 19th century, the buildings were meticulously restored and nowadays it hosts an interesting museums with several dozens of Orthodox icons and other liturgical objects, as well as a magnificent and peaceful garden. / 
Plus au nord encore, à flanc de montagne, on pénètre dans le Monastère de Faneromeni. Bâti à partir 1634, c'est le lieu de culte le plus important de Lefkada. Bien qu'il subit un violent incendie au XIXème siècles, les bâtiments furent minutieusement restaurés et il contient aujourd'hui un intéressant musée riche de plusieurs dizaines d'icônes orthodoxes et autres objets de culte, ainsi qu'un magnifique jardin où il fait bon se détendre. 








  







From the monastery we can see the Agios Ioannis beach, located a stone's throw from Lefkada town. Located along a serie of low lying lagunas, this - very windy - beach has numerous old windmills. On the other side, along the eastern shore of the island, the village of Nydri includes countless hotels, restaurants and other local curiosities. If the beaches here can compete with the wild beauty of the western coast of Lefkada, this place still has a lot of charm. The German archeologist Wilhelm Dörpfeld, who is actually buried in Nydri, carried out archaeological excavations in the neighboring areas and even claimed that Ancient Ithaka, described in Homer's Odyssey, could be actually the island of Lefkada. / Depuis le monastère on peut apercevoir la plage d'Agios Ioannis, située tout près de la ville de Lefkada. S'étirant le long d'un ensemble de lagunes complètement ouvertes, cette plage - très venteuse - est flanquée de plusieurs moulins. De l'autre côté, sur la côte est de l'île le village de Nydri comprend un grand nombre d'hôtels, de restaurants et autres curiosités locales. Si les plages n'ont pas la beauté sauvage de l'ouest de Lefkada, ce coin a néanmoins beaucoup de charme. L'archéologue allemand, Wilhelm Dörpfeld, dont le corps est d'ailleurs enterré à Nydri a réalisé plusieurs excavations dans la région et a même affirmé que l'ancienne Ithaque, décrite dans l'Odyssée d'Homère, pourrait en fait être l'île de Lefkada. 

















Nydri is facing the Desimi peninsula, creating a natural harbour into the bay of Vliho, above. You can find several intimate beaches along this penisula where the atmosphere is slightly more serene compared the hectic ambiance of Nydri. For a delicious stopover you just cannot miss the restaurant and café Théa. Its terrace packed with flowers and trinklets is a perfect spot to enjoy mouthwatering desserts. The cheesecake is a must! / Nydri fait face à la péninsule de Desimi qui forme un port naturel au creux de la baie de Vliho, ci-dessus. On retrouve plusieurs plages intimes le long de cette presqu'île où l'atmosphère est un peu plus calme comparée à l'ambiance fébrile qui règne à Nydri. Pour une pause des plus délicieuses je conseille une petite halte dans le café-restaurant Théa. Sur sa grande terrasse avec vue, pleine de fleurs et de bibelots, on y déguste notamment de délicieux desserts. Le cheesecake est à tomber! 




















Further south, we reach the gentle Mikros Gialos beach, while we drive through countless olive orchards. This emblematic tree grows everywhere on the island and generally forms natural woodlands along with cypress trees, that are normally confined into gardens in the rest of Europe. Nearby, Vassiliki is a popular destination with its vast white sand beach. We cross quickly this lovely village to reach - not without difficulty- Agiofili beach which is accessible only through a bumby dust road. But the rewards is worth the effort. / Un peu plus au sud on découvre la douce plage de Mikros Gialos en traversant des oliviers par centaines. Ces arbres emblématiques sont partout sur l'île et poussent bien souvent de manière naturelle, formant de véritables forêts aux côtés des cyprès qui dans le reste de l'Europe sont souvent cantonnés dans des jardins d'ornement. Tout près, Vassiliki est une station balnéaire courue avec sa grande plage de sable blanc. On traverse rapidement son charmant village avant d'aller explorer - non sans mal - la plage Agiofili dont l'accès est limitée à un chemin en terre des plus cabossés. Mais le jeu en vaut la chandelle. 












At the other extreme, on the northermost point of the island, let's visit Lefkada town. It is a common fact in Greece for a provincial capital to have the same name than the related location. The actual city has been built from the 13th century, even though excavations revealed much older ruins nearby. Lefkada town was surrounded by walls and protected by several fortress such Agia Mavra castle located on the other end of the laguna. The city core itself has a lot of charm with its colorful narrow streets, its stone churches and its many cafés. / A l'extrême opposé, tout au nord de l'île, s'étend la ville de Lefkada. Il est en effet commun en Grèce que le chef-lieu porte le même nom que l'île en question. La ville actuelle fut construite à partir du XIIIème siècle bien que l'on trouve des vestiges plus anciens à proximité. Lefkada fut partiellement entourée de murailles et protégée par des forteresses comme le château-fort d'Agia Mavra, situé de l'autre côté de la lagune. Le centre-ville en lui-même a beaucoup de charme avec ses ruelles colorées, ses églises en pierre et en ses nombreux cafés. 


























The island suffered from two massive earthquakes in 1948 and 1950, destroying most of Lefkada town old center which explains why many buildings seem quite recent despite a very ancient history. That being said many still exhibit traditional features and do not contast strikingly with the remaining monuments such as the beautiful Pantocratoras and Isodia Theotokou churches. To end this visit let's go to the south-west corner of the island to discover my personal favorite: Petra Megali beach. The sea here has a color that I have never seen before and the beach is mostly wild which is not necessarily common on the island. / L'île subit deux terribles tremblements de terre en 1948 et 1950 qui détruisirent la plus grande partie de Lefkada, raison pour laquelle beaucoup de bâtiments sont plus récents que ce que l'histoire de la ville laisserait penser. Néanmoins ils ne dénotent pas avec les vestiges restés debout, dont les très belles églises de Pantocratoras ou d'Isodia Theotokou. Pour finir direction le sud-ouest de l'île encore une fois pour découvrir mon coup de coeur: la plage de Petra Megali. Cette immense plage d'un bleu indescriptible m'a énormément charmé pour son aspect beaucoup plus sauvage que beaucoup d'autres plages de l'île. 













While huge waves crash loudly on the rocks it is time to say goodbye to Lefkada breathtaking landscapes under the warm tones of the sunset. Nevertheless this journey in south-eastern Europe is not over... To be continued. / Alors que d'énormes rouleaux viennent s'écraser avec fracas sur les rochers, il est temps de dire au revoir à Lefkada et ses splendides paysages sous le soleil couchant. Néanmoins ce périple dans le sud-est de l'Europe n'est pas terminé... A suivre. 

6 commentaires :

  1. LOVELY! The combination of the neon blue and turquoise waters and the green grey shades of olive and cypress trees, the tiny winding roads up the mountain hills and the breathtaking viewpoints,the small hidden villages with heartwarming tavern food and the sea breeze that carries the echo of life, both ancient and modern, makes the Ionian islands a truly unique and rejuvenating experience. Many thanks for sharing! D.

    RépondreSupprimer
  2. c'est un pûr enchantement cette promenade de si bon matin, la couleur de l'eau me fait penser à la Corse mon île chérie, merci pour ce joli moment

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour cette superbe balade ; tes photos sont magnifiques ! Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Magnifiques photos. Belle découverte.

    RépondreSupprimer
  5. Très jolies photos qui nous font voyager. Merci

    RépondreSupprimer
  6. So incredibly beautiful! I don’t think this would’ve ever made it on my radar without your post. Thank you for sharing the beauty of Lefkada!

    RépondreSupprimer